Alexia Portal, la femme caméléon

Alexia Portal est insaisissable. Son regard désarçonne, sa parole toujours libre détonne. Cette nature mystérieuse avait séduit Éric Rohmer. Le cinéaste le plus littéraire de la Nouvelle Vague l’avait choisie pour jouer dans « Conte d’automne » (1998). Sans doute sa plus belle rencontre de cinéma. Alexia Portal n’a alors que 22 ans, quelques pièces de théâtre et quelques téléfilms à son actif.

Moi je faisais à manger, Béatrice Roman faisait le ménage, Didier Sandre la lessive et il y avait très peu de techniciens

L’Angoumoisine découvre une façon de tourner radicale qui fait toute la saveur du travail du cinéaste. « On habitait…