Au moins deux explosions près de l’aéroport à Kaboul

Ce jeudi 26 août, la capitale du pays a été frappée par au moins deux explosions autour de l’aéroport de Kaboul, où sont menées depuis plusieurs jours les opérations d’évacuation de ressortissants étrangers et de réfugiés afghans. De premières informations non confirmées ont fait état d’un bilan provisoire de 13 morts.

Comme l’explique le New York Times, l’information a déjà été confirmée par le Pentagone. Jeudi 26 août, “une explosion a frappé une zone à l’extérieur de l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul”. Celle-ci, à en croire les informations relayées par le média américain, aurait été causée “par au moins un kamikaze qui portait un gilet explosif”.

D’après le Pentagone, au moins une autre explosion aurait eu lieu “à l’hôtel Baron ou à proximité”, à faible distance de la première, dans un établissement où opère notamment la délégation britannique chargée des évacuations. 

Depuis plusieurs semaines, alors que les talibans ont pris le contrôle du pays, l’aéroport international est pris d’assaut par des citoyens afghans et étrangers qui tentent de fuir le pays. “Quelques heures avant l’explosion, plusieurs gouvernements occidentaux avaient signalé des menaces à la sécurité de cet endroit”, rappelle le New York Times.

L’ombre de Daech-K

Pour l’instant, le quotidien américain n’indique pas un nombre précis de victimes et de blessés, tandis qu’un porte-parole des talibans a évoqué auprès de Reuters un bilan provisoire de 13 morts (parmi lesquels des enfants). Le Pentagone a fait savoir pour sa part qu’il y aurait des victimes “américaines et étrangères”.

La crainte est qu’il s’agisse d’un attentat terroriste perpétré par le groupe terroriste islamiste Daech-K (ou ISIS-K), qui opère en Afghanistan depuis 2015. “Les autorités américaines avaient prévenu mercredi soir d’une menace ‘spécifique’ et ‘crédible’ contre l’aéroport de la part de Daech-K, une branche de l’État islamique”, indique le quotidien.

Source

Avec 1 600 journalistes, 35 bureaux à l’étranger, 130 prix Pulitzer et quelque 5 millions d’abonnés au total, The New York Times est de loin le premier quotidien du pays, dans lequel on peut lire “all the news that’s fit to print”

[…]

Lire la suite