Au plus près du Soleil

La sonde Parker Solar Probe de la Nasa va plonger cet été dans l’atmosphère du Soleil. À “seulement” 11 millions de kilomètres de la surface de notre étoile, l’engin spatial récoltera des informations sur les vents solaires rapides qui bombardent notre atmosphère.

Le Soleil possède une couronne. C’est ainsi que les spécialistes désignent l’atmosphère qui entoure notre étoile. Émettant une faible lumière, ce halo est composé de plasma, du gaz à température très élevée rempli de particules électriquement chargées. On peut l’observer lorsqu’une éclipse obscurcit le disque solaire.

Mais cette couronne peut également être source de bien des migraines : plusieurs générations de chercheurs se sont déjà creusé la tête pour élucider son mystère.

Un voyage à 1 400 °C

Aujourd’hui, les chercheurs espèrent qu’une sonde de la Nasa, [Parker Solar Probe], dont le voyage en orbite elliptique autour du Soleil a commencé il y a trois ans, pourra leur livrer de nouvelles informations. En août, la sonde effectuera son neuvième passage près du soleil et plongera dans sa couronne.

C’est la première fois qu’une sonde spatiale voyagera à travers l’atmosphère d’une étoile. Sa trajectoire devrait l’amener à seulement 11 millions de kilomètres de la surface du Soleil, soit moins d’un dixième de la distance séparant l’astre de la Terre (150 millions de kilomètres). Ce sera un véritable voyage en enfer, à une température de 1 400 °C.

Un bouclier en carbone de 11 centimètres d’épaisseur protégera les instruments à bord chargés de mesurer les champs magnétiques, les spectres lumineux et les espèces

[…]

Max Rauner

Lire l’article original

Source

C’est la publication allemande de référence, une autorité outre-Rhin. Ce (très) grand journal d’information et d’analyse politique, pointu et exigeant, se distingue aussi par sa maquette et son iconographie très recherchées. Tolérant et libéral, il

[…]

Lire la suite