Avec Messi, Paris a vraiment “une équipe de rêve”

Le footballeur argentin a atterri mardi 10 août à l’aéroport du Bourget, près de Paris, en vue de s’engager avec le club de la capitale pour deux saisons (plus une en option). Pour la presse espagnole, “le cauchemar continue pour les fans du FC Barcelone”.

Il était attendu impatiemment par les supporters parisiens. Et puis, le Messi est arrivé. Mardi 10 août, Lionel Messi s’est envolé avec sa famille depuis Barcelone vers Paris après avoir trouvé un “accord total” avec le club de la capitale, pour lequel il doit s’engager pour deux saisons (plus une en option).

L’avion de la star argentine du football mondial s’est posé à l’aéroport du Bourget aux alentours de 16 heures. “[Messi] a salué ses nouveaux supporters en portant un t-shirt avec le slogan ‘Ici, c’est Paris’”, raconte le quotidien sportif barcelonais Mundo Deportivo.

Le journal explique que le désormais ex-Barcelonais devait ensuite passer sa visite médicale à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, avant de se rendre dans les bureaux du Paris Saint-Germain “pour signer son nouveau contrat”. Il devrait être officiellement présenté par le PSG lors d’une conférence de presse mercredi 11 août en fin de matinée.

Depuis l’Espagne, Marca, référence de l’actualité sportive dans le pays et proche du Real Madrid, assure que “le cauchemar continue pour les fans du FC Barcelone”, car la légende vivante du club catalan s’apprête à porter un nouveau maillot.

Comment Paris accumule-t-il autant de stars ?

Le journal rappelle également que le PSG, déjà, avait “arraché Neymar” aux supporters barcelonais en 2017. Le club parisien possède désormais “une équipe de rêve” pour remplir ses objectifs, souligne le journal :

La grande aspiration des propriétaires du PSG de remporter la Ligue des champions devrait être plus proche avec un effectif qui compte, parmi ses joueurs les plus importants, Neymar, Mbappé, Messi, Di María et Sergio Ramos.”

Marca s’interroge tout de même sur la faisabilité d’une telle “accumulation de stars”. Les autres grands clubs européens ne comprennent pas “comment il est possible de constituer une telle équipe sans enfreindre les règles du fair-play financier”, conclut le quotidien madrilène.

La règle imposée par l’UEFA, instance dirigeante du football européen, prévoit en théorie que les clubs professionnels ne dépensent pas plus d’argent qu’ils ne gagnent.