Hélène clame son amour des Bassins à flot

Avant de profiter de l’horizon dégagé, Hélène Szalay aime se perdre à vélo ou à pied dans les sentes. Ou du moins, on s’est volontairement égaré à travers ces petits sentiers verdoyants reliant plusieurs îlots d’habitations, laissant notre regard curieux se poser sur chacune des constructions avant d’embarquer. Une fois les huit étages montés, on l’a très vite compris : les Bassins à flot, pour Hélène, n’ont presque plus aucun secret. « J’en fais le tour complet deux fois par jour, matin et soir », explique-t-elle.

Le port de Bordeaux s’observe tel un tableau par chacune des fenêtres de la pièce…