Interdiction des chasses traditionnelles : comment les chasseurs du Lot-et-Garonne préparent la contre-attaque

Le conseil d’Etat a annulé les arrêtés ministériels qui autorisaient la chasse de l’alouette avec des filets et des matoles dans les départements du Sud-Ouest, dont le Lot-et-Garonne. Michel Auroux, le président de la fédération 47, ne compte pas lâcher l’affaire.

Au début du mois d’août, la décision avait provoqué un tollé chez les chasseurs du département. Le conseil d’État a décidé d’annuler les arrêtés de chasse aux moyens de matoles ou de pantes dans les départements du Sud-Ouest. Certaines sociétés de chasse des départements voisins du Lot-et-Garonne avaient appelé en représailles au boycott des estimations de dégâts imputables aux grands gibiers,…