Le géant saoudien du pétrole Aramco quadruple ses bénéfices

Grâce à la hausse du prix du baril et à la reprise économique, les profits de la compagnie pétrolière Saudi Aramco, plus grand producteur mondial, ont augmenté de près de 288 % au deuxième trimestre.

Le premier producteur mondial de pétrole a enregistré des bénéfices en hausse de 288 %, pour atteindre 25,5 milliards de dollars (21,7 milliards d’euros), au deuxième trimestre 2021, grâce à “la hausse des prix du pétrole et à la reprise de la demande”, rapporte la BBC.

Saudi Aramco, en dévoilant ces excellents résultats dimanche, a “dressé un bilan optimiste pour le reste de l’année”, poursuit le média britannique.

Il faut dire que “les prix du pétrole ont augmenté de plus de 30 % depuis le début de l’année”, avec un baril désormais à 70 dollars.

Ces bénéfices, en “hausse stupéfiante”, souligne CNBC, sont à comparer aux 6,6 milliards de dollars du même trimestre de 2020. D’après la compagnie saoudienne, “les résultats ont été soutenus par l’assouplissement des restrictions autour du Covid-19, par les campagnes de vaccination, les mesures de relance et la reprise de l’activité sur les principaux marchés”.

Le PDG d’Aramco, Amin Nasser, a déclaré dimanche :

Nos résultats du deuxième trimestre reflètent un fort rebond de la demande mondiale d’énergie et nous abordons le deuxième semestre 2021 avec plus de résilience et de flexibilité, alors que la reprise mondiale prend de l’ampleur.”

Aramco est la dernière des grandes compagnies pétrolières à présenter de très bons résultats, après l’américain Exxon Mobil (4,7 milliards de dollars de bénéfices au deuxième trimestre, contre une perte de 1 milliard de dollars pour la même période l’an passé), et l’européen Royal Dutch Shell, qui a obtenu ses meilleurs bénéfices trimestriels depuis plus de deux ans, rappelle la BBC.