Les cimetières du Passage fermés pendant un mois

À partir du lundi 30 août, les trois cimetières du Passage seront fermés en raison de travaux de reprise de plus de 70 concessions. Ils dureront un peu plus de trois semaines.

À partir de lundi prochain, les trois cimetières de la ville du Passage seront tous fermés. Un arrêté a été signé par le maire étendant cette fermeture jusqu’au 24 septembre prochain. Pendant ces trois semaines, cette fermeture doit permettre la réalisation de travaux spécifiques dans le cadre de reprises de concession funéraires temporaires non renouvelées.

Cette procédure de reprise de concession est très encadrée réglementairement parlant. La dernière date de 2009. « Mais cette reprise avait englobé l’ensemble des concessions non renouvelées et en état d’abandon », explique Pascale Vallée, chargée de communication à la mairie du Passage.
Cette nouvelle opération de reprise a été initiée en 2019. Dans un premier temps, un courrier a été adressé aux « descendants et successeurs du concessionnaire et des affiches ont été apposées sur les concessions concernées ».

Un peu plus de 70 tombes

Ces travaux de reprise de concession concernent plus précisément 73 tombes sur le périmètre des trois cimetières passageois. « Que ce soit en pleine terre ou en caveaux », poursuit-elle. 38 concessions se situent au cimetière de Ganet, 25 au cimetière de Monbusq et enfin une dizaine pour le cimetière de Dolmayrac.

Ces travaux bien particuliers sont externalisés et sont confiés à des entreprises spécifiques. Au Passage, ces opérations sont confiées au groupe Elabor. « Il accomplit les différentes formalités et opérations liées à la procédure de reprise pour non-renouvellement des concessions funéraires », enchaîne la chargée de communication. Ces opérations entraînent bien entendu des exhumations. Une opération délicate que ce groupe réalise selon les règles du droit funéraire. Durant cette période, si une inhumation doit avoir lieu dans un des cimetières, les travaux seront suspendus « momentanément afin de permettre le bon déroulement des funérailles ».

« Les cimetières, en revanche, restent accessibles au public les samedis et dimanches pendant cette période », précise-t-on à la mairie du Passage.
Ce type de travaux sont programmés « de manière régulière » par les municipalités. Si ceux-ci concernent les concessions non renouvelées, la prochaine tranche concernera les concessions abandonnées en 2024. Un processus encore un peu plus long. Mais indispensable à l’heure où les municipalités cherchent à étendre le territoire de leur cimetière. 

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter le service population de la mairie du Passage au 05 53 77 18 77.