les données personnelles de plus de 5 000 habitants accessibles en ligne après une cyberattaque

La municipalité de Rolle a reconnu avoir sous-estimé la « gravité » de l’attaque survenue fin mai.

Article rédigé par

Publié le 26/08/2021 13:57

Mis à jour le 26/08/2021 14:10

Temps de lecture : 1 min.

Les 5 400 habitants d’une petite ville du canton de Vaud, en Suisse, ont vu leurs données personnelles exposées après une cyberattaque. La municipalité de Rolle a reconnu avoir dans un premier temps sous-estimé l’ampleur de l’attaque, a révélé mercredi 25 août le quotidien helvète Le Temps (article payant).

La ville avait admis la semaine précédente avoir été victime d’un rançongiciel, qui avait affecté des données sur certains de ses serveurs administratifs dans la nuit du 29 au 30 mai. La municipalité avait ensuite affirmé dans un communiqué que la quantité de données affectées était limitée et avait pu être récupérée grâce à des copies de sauvegarde. L’attaque était de « faible » ampleur et n’avait touché que des serveurs de messagerie ne contenant pas de données municipales « sensibles », avait par ailleurs affirmé la maire de Rolle, Monique Choulat Pugnale, au journal 24 Heures (article payant). Selon une enquête du quotidien Le Temps publiée mercredi, il s’agit en réalité d’un « piratage massif ».

La municipalité de Rolle, qui a porté plainte, a admis mercredi avoir « sous-estimé la gravité de l’attaque, le potentiel de l’utilisation des données et l’importance de la transparence pour la population rolloise ». « Elle reconnaît avec humilité une certaine naïveté face aux enjeux représentés par le dark web et la gestion d’actes malicieux de piratage », ajoutant avoir mis sur pied une « task force » pour suivre le dossier, selon un communiqué.

Selon Le Temps, les documents volés comprennent des tableaux recensant des informations sur les habitants, y compris leurs noms, adresses, dates de naissance, numéros de sécurité sociale, voire dans certains cas leur religion ou des données sur les infections au Covid-19. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien