l’exécutif serre la vis et renvoie les anti-pass dans les cordes

C’est une journée en deux temps qu’a conclu, mercredi après-midi, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement depuis le Fort de Brégançon où Emmanuel Macron avait réuni, dans la matinée, un nouveau Conseil de défense sanitaire. Une journée qui, surtout, a confirmé l’inquiétude grandissante de l’exécutif face la virulence de cette quatrième vague de contaminationsportée par le variant Delta. Signe que le seuil d’alerte a été dépassé, le chef de l’État s’est exprimé en direct au tout début de cette réunion de travail. Et son message, chiffres à l’appui, a été on ne peut plus clair : « La crise sanitaire n’est pas derrière nous. Nous avons…