L’Inde autorise le premier vaccin à ADN contre le Covid-19

C’est une première dans le monde des vaccins. Son fabricant, une entreprise indienne, annonce une efficacité de 66 % pour ce produit, dit à ADN. Mais les données sur lesquelles ce taux repose restent inaccessibles.

“L’Inde est prête à lancer le premier vaccin contre le Covid-19 à base d’ADN, qui sera administré aux enfants de plus de 12 ans ainsi qu’aux adultes”, rapporte The Times of India.

Développé par la société indienne Zydus Cadila, le nouveau vaccin, nommé ZyCov-D, a reçu le 20 août une autorisation d’utilisation d’urgence de la part de l’agence indienne du médicament. “Il s’agira du quatrième vaccin anti-Covid-19 disponible pour une utilisation massive en Inde après le Covishield, le Covaxin et le Spoutnik V. Au total, six vaccins ont été approuvés pour une utilisation en Inde [pour une utilisation d’urgence]”, souligne le quotidien basé à Bombay.

Vaccin à base de plasmides

Administré en trois doses, chacune espacée de vingt-huit jours, le vaccin est à base d’ADN, une approche qualifiée de “vaccin de troisième génération”. Il renferme des plasmides – des molécules d’ADN circulaire – qui contiennent la séquence codant pour le principal antigène du Sars-CoV-2, la protéine Spike (S).

La plupart des vaccins Covid-19 utilisant du matériel génétique fournissent à l’organisme les instructions pour fabriquer un fragment de la protéine S afin de déclencher la production d’anticorps par le système immunitaire. Sur les 112 vaccins candidats en phase d’essais cliniques, 11 sont à base d’ADN, d’après les données de l’Organisation mondiale de la santé au 24 août.

Plus facile à conserver et à administrer

Principal avantage de cette technologie, souligne The Times of India, le vaccin peut être conservé entre 2 et 8 °C, alors que le transport et le stockage pendant plusieurs mois des doses de

[…]