Lot-et-Garonne: une femme placée en garde à vue après des violences sur son enfant et son mari

La police d’Agen a dû faire face à une scène d’hystérie entre un couple à Agen. Un enfant de 9 ans a été agrippé par les cheveux par sa mère tandis que le compagnon de cette dernière a été frappé. 

Le mardi 24 août au petit matin, la police nationale d’Agen est intervenue sur le palier d’un appartement mais a trouvé porte close. À l’intérieur, des cris et tapages qui exaspéraient le voisinage, contraint d’appeler les forces de l’ordre. Il faut dire qu’il était aux alentours de 6 heures du matin et le vacarme était déjà présent depuis plusieurs heures. Les policiers ont donc dû défoncer la porte pour entrer dans le foyer et découvrir une scène d’hystérie sur le balcon de l’appartement entre une femme de 33 ans et son compagnon de 40 ans. Selon les observations des autorités, l’alcool s’est invité à cette brouille qui a ensuite dégénéré.

L’homme de 40 ans a dû essuyer les coups de sa femme. Au moment où l’enfant de cette dernière a voulu rejoindre le balcon, sa mère l’a par la suite tiré par les cheveux pour le ramener de force à l’intérieur. Une scène à laquelle ont assisté les policiers, alors que le jeune bambin de 9 ans a par la suite déclaré que les coups sur le concubin n’étaient pas inédits. Si l’homme a été placé en garde à vue, sa femme a dû être prise en charge par les pompiers et ne s’est pas présentée à la convocation policière. Elle a été interpellée hier et placée en garde à vue. Une décision judiciaire devrait être prise ce soir au vu d’un défèrement, ou d’une comparution immédiate devant le tribunal judiciaire d’Agen.