un rassemblement de soutien aux prisonniers sur la Grande plage de Saint-Jean-de-Luz

À l’appel de l’association Etxerat, une cinquantaine de militants a réclamé la libération des prisonniers basques ce dimanche 1er août

Dimanche 1er août à 11 heures, une cinquantaine de personnes s’est rassemblée sur la jetée de la plage de Saint-Jean-de-Luz, à l’appel de l’association Etxerat, composée de familles et amis de prisonniers basques. La manifestation a consisté au déploiement d’une banderole affichant en basque et en français une revendication de libération des prisonniers basques, et en une prise de parole.

« Nous soutenons tous les prisonniers et demandons leur libération. Il y a deux phases dans nos revendications, une relative aux situations urgentes des prisonniers gravement malades, et l’autre aux prisonniers ayant droit à la libération conditionnelle, mais pour lesquels cette possibilité est bloquée par le parquet antiterroriste”, expliquent Ihintza Bidart et Muriel Lucantis. Comme Jakes Esnal, qui est de Saint-Jean-de-Luz, a déjà fait trente-et-un ans de prison, et “devrait avoir été libéré depuis longtemps”, insistent-ils.

Ex-membre actif d’ETA, le Luzien aujourd’hui âgé de 70 ans a été condamné en 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur le meme sujet

Pays basque: nouvelle mobilisation pour demander la libération de Jakes Esnal

Le Luzien de 69 ans, ancien membre d’ETA, est incarcéré depuis trente ans. Sa deuxième demande de libération conditionnelle est entre les mains de la Chambre d’application des peines de la Cour d’appel de Paris. Une chaîne humaine se déroulera samedi 27 juin, à 11 heures, sur le pont Charles-de-Gaulle, entre Saint-Jean-de-Luz et Ciboure.

Une quinzaine d’autres rassemblements en faveur de la libération et du rapprochement des prisonniers basques ont eu lieu ce 1er août, dont une sur la plage d’Hendaye.