Le Titre IX, la révolution pour la place des femmes dans le sport américain

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, célèbre le cinquantième anniversaire du “convention IX” à l’American University de Washington, le 22 juin 2022. PHOTO SARAH SILBIGER REUTERS. Partager

“Le convention IX a 50 ans : comment 37 mots ont changé le monde pour les femmes”, convention The Christian Science Monitor. Le 23 juin 1972, une loi entrait en vigueur aux États-Unis, dont une section à la formulation très concise, le convention IX, “a engendré une révolution dans le genre”, explique le magazine de Boston.

Cette section interdisait toute discrimination “sur la base du sexe” dans les programmes ou activités éducatives recevant des financements fédéraux.

Lire aussi Justice. Google va indemniser 15 500 femmes qui l’accusent de discrimination

Le mot “sport” n’était même pas mentionné dans le texte, remarque The Christian Science Monitor. Pourtant, “la hausse spectaculaire du nombre de jeunes filles et de femmes participant aux activités sportives en est l’effet le plus souvent cité”.