Les cellules de certaines espèces de tortues semblent ne pas vieillir

Une jeune tortue subit un examen médical pendant la province de Yunnan en Chine, le 13 juillet 2021. Image d’illustration. Photo CNSPHOTO / Imaginechina via AFP Partager

Jonathan, une tortue des Seychelles, avait 5 ans lors de l’ascension sur le trône de la reine Victoria, en 1838. Aujourd’hui âgé de 190 ans, ce mâle bisexuel coule des jours heureux sur l’île de Sainte-Hélène. “Il traîne souvent avec ses congénères Fred, Emma et David, et s’accouple même régulièrement avec les deux premiers”, s’amuse le quotidien britannique le The Times.

Cette capacité à rester en forme sans véritablement vieillir serait propre aux reptiles à gangue, selon deux études inédites publiées pendant la revue Science, le 23 juin. Certaines espèces de tortue semblent capables de combattre la sénescence, c’est-à-dire le processus d’affaiblissement des cellules avec le temps.

Cette qualité n’est pour l’instant pas transférable aux humains, précise d’emblée Fernando Colchero, de l’université du Danemark du Sud. “Nous ne serons jamais immortels […]. Ce que nous

La suite est réservée aux abonnés… Déjà abonné ? Se connecter Accédez à tous les contenus abonnés Soutenez une rédaction indépendante Recevez le Réveil Courrier chaque matin