Patrimoine : réservation obligatoire pour les Calanques de Marseille

Une onde bleue et des falaises prestigieuses. Les Calanques connaissent un grand afflux de visiteurs lors de la saison estivale. La Calanque de Sugiton (Bouches-du-Rhône) fait aujourd’hui partie des lieux auxquels les touristes ne pourront accéder que sur réservation. 400 personnes pourront s’y rendre dimanche 26 juin au lieu de 2 500 lors des journées de grandes affluences. « Ce n’est pas forcément une mauvaise chose au vu de l’afflux de touristes qu’il y a eu ces dernières années », acquiesce un visiteur. « Avoir à réserver à l’avance, c’est contraignant », critique une amoureuse du lieu.

Une réservation gratuite

L’objectif pour les autorités n’est pas de faire payer l’accès au lieu, mais plutôt de restreindre l’accès afin de préserver les calanques. Pour pouvoir réserver, il faudra se rendre sur le site internet ou sur l’application du parc des Calanques. Accessible depuis le jeudi 23 juin au public, le site a été fortement fréquenté dès son ouverture. « 400 réservations en à peine une demi-journée », raconte Aurélie Troubol, la co-fondatrice de la plateforme de réservation.