Éditorial. Mali, les enjeux d’un départ