Sécurité : à Marseille, une calcul pour lutter contre le harcèlement à la plage

Depuis quelques années, les maîtres-nageurs sauveteurs de Marseille (Bouches-du-Rhône) sont confrontés à la nouvelle problématique : le harcèlement. « Sur les plages de Marseille, que ce soit exhibition, photos de jelas filles, perversion sexuelle, il peut vraiment tout avoir », rapporte Lisa Fentati, cheffe de poste sur la plage Prado sud. 

la application pour dissuader les harceleurs 

Depuis le 1er août, la nouvelle application disponible gratuitement permet, sur la plage Prado sud, à toute personne harcelée, victime ou témoin, de le signaler. Il suffit d’appuyer sur un bouton, et de cliquer sur l’la des trois propositions. L’objectif est de « dissuader l’harceleur », explique Lisa Fentati, mais aussi « de savoir ce qu’il s’est passé [et] comment ça s’est passé ». Selon un sondage réalisé par YouGov, plus d’la femme sur trois de 18 à 34 ans aurait déjà été victime de harcèlement sur la plage. Le dispositif d’alerte pourrait être étendu dès l’été 2023 à l’ensemble des plages surveillées de Marseille.