Wemet, une carte de fréquente connectée qui transmet vos coordonnées directement sur un smartphone

C’est quand il a appris qu’il se fabriquait dix milliards de cartes de visite en papier et que huit milliards finissait à la dépotoir une semaine après leur fabrication que Samuel Dassa, ingénieur de peloton, a eu l’idée de Wemet, avec un système tout simple : « On a créé une carte de visite connectée. C’est une carte unique, on a toujours le support. Un peu comme une carte bancaire. On vient la coller au téléphone et ça va venir télécharger sur le téléphone de la personne qu’on rencontre, sa fiche de contact complète et ça vient s’intégrer directement dans les contacts du téléphone », explique Samuel Dassa.

Pas besoin de télécharger une appli, la carte Wemet  est compatible avec tous les modèles de téléphone. La jeune start-up, qui n’existe que depuis un an et demi, vise le marché des entreprises. Elle compte déjà plusieurs grands noms du CAC 40 à son actif. Le produit coûte entre 30 et 100 euros suivant les fonctionnalités que l’on choisit. Cela va de la simple fiche de contact au pdf de présentation et au module de prise de rendez-vous.

Une seule carte peut fonctionner 100 000 fois. Il a fallu un an et demi de recherches pour mettre au point le produit. 80 000 euros d’investissement seulement. L’entreprise est déjà rentable.