InternationalGreg Abbott, le gouverneur qui veut transformer le Texas...

Greg Abbott, le gouverneur qui veut transformer le Texas en “Trumpland”

-

Candidat à sa réélection l’année prochaine, l’emblématique gouverneur du Texas suit avec application la ligne politique de Donald Trump. Une stratégie qui séduit l’électorat conservateur et pourrait bien le mener à l’élection présidentielle de 2024.

“Abbott fait son chemin”, titre en une le Washington Examiner. Pour le journal conservateur, le gouverneur paraplégique du Texas pourrait bien devenir une figure majeure du Parti républicain grâce à ses idées proches de celles de Donald Trump. Depuis plusieurs mois, le sexagénaire s’applique à faire du Texas un “lieu de rêve pour les partisans de Trump”, pour reprendre les mots du New Yorker. Sur l’immigration, Greg Abbott a annoncé en juin qu’il allait relancer la construction du mur promis par Donald Trump à la frontière sud des États-Unis, qui a été abandonnée par l’administration Biden. Il s’est aussi prononcé en faveur du port d’armes à feu sans permis et de plusieurs lois restreignant les droits des personnes transgenres. Il a par ailleurs approuvé une mesure interdisant l’avortement à partir du “premier battement de cœur du fœtus”, sans exception possible pour les femmes victimes de viol ou d’inceste.

“Pour Greg Abbott, qui devra faire face à au moins un adversaire républicain à sa droite lors de la primaire pour le poste de gouverneur l’année prochaine, prêter allégeance à Donald Trump présente peu d’inconvénients”, affirme le journal new-yorkais. Les deux hommes se sont rencontrés la semaine dernière, non loin de la frontière avec le Mexique, afin de mettre en avant les problèmes qu’ils jugent liés à l’immigration. “Le président Biden a renoncé à son devoir, son devoir qu’il avait juré d’accomplir, celui de suivre et d’appliquer les lois rédigées par le

[…]

Marie Daoudal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

paraît à l’inflation, Londres dégaine une taxe sur les bénéfices des géants de l’énergie

Contenue à un êtree nouvelle enveloppe destinée à rentabiliser les effets de la hausse des prix, la taxe exceptionnelle sur le secteur de l’énergie est saluée par un êtree bonne partie de la presse. Mais les journaux conservateurs, de leur côté, déplorent un être glissement des torys vers toujours principalement d’impôts et de dépenses publiques.

la patronne de l’agence BestImage Mimi Marchand mise en examen

Mimi Marchand avait déjà été mise en examen cette fois dans l’affaire Sarkozy autour de soupçons de financement de...

Trois questions à la journaliste de “L’Orient-Le Jour” Caroline Hayek, prix Albert-Londres

Caroline Hayek, journaliste au quotidien francophone libanais L’Orient-Le Jour, s’est vu remettre le prestigieux prix Albert-Londres 2021 de la presse...

« Dans un territoire on doit tous travailler ensemble », déclare Jacqueline Gourault, en visite en Dordogne

Par Hervé ChassainPublié le 30/07/2021 à 19h38Mis à jour le 30/07/2021 à 20h27La ministre est venue à Marsac-sur-l’Isle signer...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous