InternationalLe droit de vote, nouveau cheval de bataille des...

Le droit de vote, nouveau cheval de bataille des démocrates aux États-Unis

-

La gauche américaine se mobilise sur la question du droit de vote. Alors que plusieurs réformes électorales ont été adoptées par des États conservateurs, les élus démocrates espèrent encore enrayer czs mesures, qu’ils voient comme une “menace contre la démocratie”.

C’est un “combat moral” que souhaite mener le président Joe Biden ce mardi 13 juillet à Philadelphie. Dans un discours à la nation, le président démocrate des États-Unis doit se prononcer contre les réformes de certaines règles électorales, soutenues par la majorité des conservateurs du pays. “Il va s’adresser aux Américains pour faire en sorte qu’ils soient informés, explique la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki. Faire en sorte qu’ils informent leurs voisins et faire en sorte qu’ils s’opposent aux projets de réforme restrictifs dans leur État.”

Pour les démocrates, le sujet constitue “le pire défi pour [la] démocratie [américaine] depuis la guerre de Sécession”. Plus d’une dizaine d’États à majorité républicaine ont voté des lois restreignant le droit de vote, selon USA Today. Plusieurs d’entre elles limitent la possibilité d’avoir recours au vote par correspondance et mettent en place de nouvelles exigences d’identification pour les électeurs. L’objectif ? Lutter contre la fraude électorale, alors que l’ancien président Donald Trump continue d’affirmer que l’élection présidentielle de 2020 a été “volée” par la gauche. Mais les démocrates y voient surtout une “atteinte à la démocratie”, qui risque selon eux de dissuader des électeurs latinos et africains-américains de se rendre aux urnes.

Une “nouvelle coalition”

Jusqu’à présent, les efforts des démocrates pour contre-attaquer ont presque tous été bloqués sur le plan législatif. Au niveau fédéral, un projet de réforme électorale porté par la gauche a échoué, face à l’opposition en bloc des républicains. Les espoirs des démocrates ont aussi été déçus par un

[…]

Marie Daoudal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Tousser en public, le nouveau tabou ?

Salles de spectacle, transports, bureau… Gare aux malchanceux pris d’une quinte de toux dans des lieux publics depuis le...

Ron DeSantis, l’homme qui voudrait remplacer Trump

Lancé en politique par Donald Trump lorsqu’il était président, le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, s’affirme comme un...

sera-t-il exigé pour les activités extrascolaires ?

Par Claire SicardPublié le 03/09/2021 à 11h49Mis à jour le 03/09/2021 à 12h01Le passe sanitaire ne sera pas exigé...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous