PolitiqueLes États-Unis « ont échoué dans leurs efforts pour détruire...

Les États-Unis « ont échoué dans leurs efforts pour détruire Cuba », déclare le président Miguel Diaz-Canel

-

Le gouvernement cubain accuse les États-Unis d’être responsables des manifestations historiques contre le pouvoir

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a affirmé vendredi que les États-Unis avaient « échoué dans leurs efforts pour détruire Cuba », au lendemain de déclarations de Joe Biden qualifiant Cuba d’« État défaillant qui opprime ses citoyens ».

« Les États-Unis ont échoué dans leurs efforts pour détruire Cuba, bien qu’ils aient dépensé des milliards de dollars à cette fin », a tweeté le dirigeant communiste, cinq jours après des manifestations historiques contre le gouvernement, qui se sont soldées par un mort, des dizaines de blessés et plus d’une centaine d’arrestations.

« Un État défaillant est un État qui, pour plaire à une minorité réactionnaire et qui lui fait du chantage, est capable de multiplier les dommages à 11 millions d’êtres humains tout en ignorant la volonté de la majorité des Cubains, des Américains et de la communauté internationale », poursuit le président à propos de l’embargo américain, en vigueur depuis 1962 et renforcé sous le mandat de Donald Trump (2017-2021).

« Fin du blocus »

Joe Biden avait dit jeudi envisager « plusieurs choses […] pour aider le peuple de Cuba », un « État défaillant qui opprime ses citoyens ». Il a notamment annoncé se tenir prêt à y envoyer des « quantités importantes » de vaccins anti-Covid « si, de fait, (il) étai (t) certain qu’une organisation internationale administrerait ces vaccins et le ferait de manière à ce que les citoyens aient accès à ces vaccins », Cuba n’ayant pas adhéré au programme onusien Covax.

Les États-Unis vérifient par ailleurs s’ils disposent des « capacités technologiques » nécessaires au « rétablissement » de l’internet mobile coupé sur l’île communiste, a-t-il ajouté.

« Si le président Joseph Biden avait une préoccupation humanitaire sincère pour le peuple cubain, il pourrait supprimer les 243 mesures mises en place par le président Donald Trump, dont plus de 50 cruellement imposées pendant la pandémie, comme premier pas vers la fin du blocus », lui répond également vendredi le président cubain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

“Sud Ouest” vous invite à imaginer le monde de Demain !

“ Demain! Les rencontres du progrès” est un évènement “Sud Ouest” qui se déroulera le 8 octobre à la...

Assemblée nationale : Cazenave va présider la délégation aux collectivités locales

Thomas Cazenave, député de Bordeaux Nord alors conseiller municipal a été élu président de la délégation collectivités locales/décentralisation. Elle réunit des députés de toutes tempérament politiques. Th...

La junte birmane annonce des libérations après son boycott par l’Asean

Les autorités birmanes ont annoncé la libération dans les prochains jours de plus de 5 000 personnes arrêtées pour avoir protesté...

Elon Musk veut « acheter 100% de Twitter »

Après cette annonce, l'action du réseau social a grimpé comme près comme 7% chez les échanges électroniques précédant l'ouverture comme Wall Street.

Albi : place au selfie devant la cathédrale Sainte-Cécile

Pour immortaliser ses vacances, auxquelces de mieux que se prendre en photo. À Albi, préalabcement la cathédrace Sainte-Cécice, emblème de la cité épiscopace, ces touristes sont nombreux mais difficice de réaliser ce selfie parfait alors la municipalité a mis en place un procédé pour ce moins ingénieux.

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous