Politique35 parlementaires appellent à interdire totalement la Corrida, “une...

35 parlementaires appellent à interdire totalement la Corrida, “une pratique barbare”

-

Dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche, 35 parlementaires, essentiellement issus de la majorité, appellent à l’interdiction totale et rapide de la corrida

“Une pratique barbare qui n’est pas digne du pays dans lequel nous sommes élus”. C’est par ces mots que 35 parlementaires LREM, LR et MoDem décrivent la corrida, dans une tribune parue ce dimanche dans le JDD.

Après la diffusion par la Fondation Brigitte Bardot des images d’une corrida organisée le 14 juillet dernier dans le Gard, ces élus appellent le gouvernement à interdire au plus vite et sans aucune exception ces spectacles “mettant en scène la torture et la mise à mort d’animaux”. En attendant, ils exigent que soit prise immédiatement une mesure d’interdiction d’accès aux arènes pour les mineurs.

Les signataires de la tribune dénoncent un “deux poids deux mesures” entre d’un côté les mesures adoptées contre de nombreuses formes de souffrance animale ces dernières années (interdiction du broyage des poussins, de la castration à vif des porcelets, des animaux sauvages dans les cirques…) et de l’autre le “tabou” voire “l’impunité” de la corrida, toujours autorisée, au nom d’une “tradition locale”.

En 2019, selon un sondage, “82 % des Français estimaient que tout acte de cruauté commis envers un animal devait être condamné, sans dérogation pour la corrida”, rappellent encore les parlementaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Dans les deux camps, des mercenaires sur le front

Le 25 mars, l’adjoint au chef...

Caméras intelligentes, lutte anti-drone : comment le gouvernement rempart prépare pour sécurirempartr les Jeux olympiques de Paris 2024 ?

cette France va festoyer de grands événements sportifs pcettenétaires comme cette Coupe du monde de rugby 2023 ou certains Jeux olympiques de Paris 2024. Entre menace terroriste et cyberattaques, le gouvernement organise déjà cette sécurisation de ces événements.

En Allemagne, une ville ressort les fax après une cyberattaque

Un télécopieur (Fax). Photo d'illustration. (ODILON DIMIER / MAXPPP)C’est une cybercatastrophe, un cyberdésastre. Sur place, les autorités sont perdues....

Bernard Tapie, le perdant magnifique

La suite de cet articleest réservée aux abonné(e)s. ...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous