TechnologiePlanète influenceurs. Marissa Daniela, la Cubano-Américaine qui démystifie les...

Planète influenceurs. Marissa Daniela, la Cubano-Américaine qui démystifie les clichés sur Cuba

-

Marissa Daniela dans une de ses vidéos sur sa page Instagram (CAPTURE D’ECRAN)

Marissa Daniela a ouvert sa page sur Instagram en 2015, alors que personne à Cuba n’était encore sur les réseaux sociaux. Très vite elle gagne en notoriété et utilise ses réseaux pour publier SA réalité sur Cuba : « J’ai commencé par publier des photos de ma famille et des descriptions de la vie à Cuba et je crois que c’était très important de commencer à raconter tout cela parce que Cuba est un pays tellement polarisé ! Il y a des gens des deux côtés, séparés par seulement 150 km, qui crient et hurlent leurs opinions basées sur la passion et non pas la raison. »   

Après cette expérience cubaine à la rencontre de l’autre partie de sa famille, Marissa décide de rentrer aux Etats-Unis où l’avenir sera meilleur selon elle, dans le but aussi d’expliquer les raisons de la migration cubaine vers les Etats-Unis. 
En faisant de la pédagogie, elle documente aussi sur les réseaux sociaux tout le long processus de demande de visa, pour son conjoint cubain : « Le processus d’immigration dans notre pays, on ne s’en rend pas compte nous les Américains mais c’est un truc de fou, c’est extrêmement bureaucratique, archaïque et très cher ! »

Dans ses vidéos en anglais et en espagnol, Marissa s’adresse aux Cubains, à la diaspora cubaine à travers le monde mais aussi à tous ceux qui ont des idées reçues sur Cuba, en tentant de détruire les clichés autour de l’embargo et de la communauté cubaine de Miami. Elle met en scène également sa famille et notamment sa grand-mère de 99 ans, qui a dû fuir l’île communiste au début de la Révolution cubaine.

Mais les vidéos de Marissa qui ont le plus de succès sur internet, ce sont celles où Yoel, son conjoint qui n’était jamais sorti de Cuba, découvre les Etats-Unis. Avec ce genre de réflexion : « Imaginez que vous entrez pour la première fois de votre vie dans un magasin où les étalages ne sont pas vides ! Eh bien voici Yoel : il a 36 ans et c’est ce qu’il s’apprête à faire. »

Des vidéos chargées en émotion qui en disent aussi beaucoup sur comment vivent les Cubains.

A lire aussiSujets associés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Deux plaintes pour viol contre la secrétaire d’État Chrysoula Zacharopoulou, cette enquête ouverte

La secrétaire d’État au développement, à la francophonie et aux partenariats internationaux Chrysoula Zacharopoulou, est visée par deux plaintes pour blessures, a-t-on appris le mercredi 22 juin auprès du ...

le vote des étrangers aux élections locales porté par le PS ?

Le droit de vote des étrangers aux élections locales doit faire partie des propositions de la candidate PS Anne...

Confusion dans l’enquête sur l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse

Le Premier ministre haïtien, Ariel Henry, a remplacé mardi le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Bed-Ford Claude, qui avait...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous