Politiquefin des tests gratuits, 3e dose, centres commerciaux… Le...

fin des tests gratuits, 3e dose, centres commerciaux… Le point sur les mesures du gouvernement

-

Par SudOuest.fr avec AFP
Publié le 11/08/2021 à 16h04
Mis à jour le 11/08/2021 à 16h15

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, s’est exprimé mercredi 11 août à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire et d’un Conseil des ministres. Objectif : freiner l’épidémie à l’heure de la 4e vague

« La crise sanitaire n’est pas derrière nous ». Après les propos d’Emmanuel Macron dans la matinée du mercredi 11 août, reconnaissant que face au variant Delta, « la situation sanitaire est plus que délicate », c’est le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui s’est exprimé en début d’après-midi à l’issue d’un Conseil de défense sanitaire et d’un Conseil des ministres.

Troisième dose pour les plus vulnérables à la rentrée, fin de la gratuité des tests PCR sans prescription, confinement en Guadeloupe… Voici ce qu’il faut retenir des décisions du gouvernement pour tenter de « freiner des quatre fers » l’épidémie de Covid-19 en métropole et dans les Outre-mer.

Fin des tests gratuits

Les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la « mi-octobre », a indiqué le porte-parole du gouvernement. « Nous avons décidé d’acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale », a expliqué Gabriel Attal, conformément « à l’annonce qu’avait fait le président de la République dans son allocution du 12 juillet » et « aux choix que font un certain nombre de nos voisins européens ». « Les tests à répétition n’empêchent pas d’aller à l’hôpital et de contaminer fortement. D’ici mi-octobre, chacun aura eu le temps de s’organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres », a-t-il ajouté.

Une 3e dose dès mi-septembre

La « campagne de rappel » pour injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid aux « populations à risque » débutera mi-septembre, a annoncé le porte-parole du gouvernement. « Les rendez-vous ouvriront dès la fin du mois d’août, début du mois de septembre, pour une campagne de rappel qui débutera à la mi-septembre », a-t-il indiqué. « La liste des populations concernées sera établie par la Haute autorité de santé », a-t-il ajouté. Un peu plus tôt, en ouvrant un Conseil de défense sanitaire, le président Emmanuel Macron avait évoqué des « rappels de vaccination pour les personnes âgées de plus de 80 ans et particulièrement vulnérables dès la rentrée ».

Pass sanitaire dans les centres commerciaux

Le gouvernement a demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m², dans les départements où le taux d’incidence dépasse les 200 pour 100 000, a annoncé Gabriel Attal.

En Nouvelle-Aquitaine, la majorité des départements dépassent le seuil de 200 cas pour 100 000 habitants. 214 en Charente-Maritime, 285 en Gironde, 220 dans les Landes, 281 dans les Pyrénées-Atlantiques, 205 dans le Lot-et-Garonne. Ce taux est inférieur à 200 en Dordogne (157) et en Charente (103).

En outre, dans ces départements, les préfets doivent rétablir le port du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public, a-t-il ajouté.

Confinement en Guadeloupe

Le gouvernement a également confirmé l’instauration d’un confinement renforcé en Guadeloupe similaire à celui déjà appliqué en Martinique pour freiner l’épidémie de Covid-19, entraînant notamment la fermeture de restaurants, bars et plages, a indiqué son porte-parole Gabriel Attal. « Lors du Conseil de défense de ce matin, nous avons décidé d’étendre les mesures (déjà appliquées en Martinique) à la Guadeloupe », a-t-il affirmé. « C’est une nécessité vitale », pour « stopper au plus vite la circulation du virus », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Google interdit des dizaines d’applis qui hébergeaient un programme espion

Google a interdit des dizaines d’applications de son magasin en ligne Google Play qui avaient collecté...

“Ils ont vu une vidéo YouTube et ils ont eu la Tourette”

À Hanovre en Allemagne, de jeunes patients ont développé les mêmes symptômes qu’un youtubeur dont ils regardaient les vidéos,...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous