Politique« Sans le pass sanitaire, les lieux de culture seraient...

« Sans le pass sanitaire, les lieux de culture seraient fermés »

-

Ils sont six à avoir répondu à l’invitation de « Sud Ouest » ce vendredi 13 août : interroger dans les locaux du journal à Bayonne, Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture. Soit : un chorégraphe, une directrice de théâtre, une comédienne, un directeur de cinéma, une étudiante et un restaurateur. Durant un peu plus d’une d’heure, tour à tour, ils l’ont alerté sur les conséquences de l’épidémie et de l’arrivée du pass sanitaire dans leur quotidien. Interview.

Le pass sanitaire, qui est en vigueur depuis le 21 juillet pour les lieux de culture et de loisirs, a entraîné une baisse de la fréquentation. N’y avait-il pas une autre solution ?

Face à l’épidémie qui est repartie, l’alternative n’est pas entre le fait d’avoir le pass sanitaire ou pas. Mais entre le pass sanitaire ou la fermeture. Il ne faut pas en douter. Dans les Pyrénées-Atlantiques, le taux d’incidence est de 277 pour 100 000 habitants et de 196,7 à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine. Il y a encore six mois, ces taux auraient entraîné des mesures de fermetures totales de ces établissements ou un nouveau confinement. Aujourd’hui, aucune salle n’a dû fermer.

Mais ce pass…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Rattrapée par des soupçons de malversation financière, l’adjointe aux finances Nicole Ithurria démissionne

On croyait l’adjointe aux finances luzienne, Nicole Ithurria, partie à la retraite avec les honneurs, juste avant l’été. L’arrivée...

Éditorial. De Bagdad à La Baule

On n’ira pas jusqu’à prétendre qu’Emmanuel Macron avait calé son voyage en Irak en fonction des universités d’été de...

jour de vote, Viktor Orban en quête d’un quatrième mandat et plus que jamais menacé

Accusé par Bruxelles de multiples atteintes à...

Pékin infléchit son discours, mais pas ses relations avec Moscou

“Il n’y a pas de zone interdite à la coopération sino-russe, mais il y a une...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous