Politiquela ministre de la Santé destituée pour sa gestion...

la ministre de la Santé destituée pour sa gestion du Covid-19

-

La ministre de la Santé du Sri Lanka, Pavithra Wanniarachchi, a été destituée mais reste néanmoins au gouvernement

La ministre de la Santé du Sri Lanka a été destituée ce lundi 16 août pour sa gestion de l’épidémie de coronavirus dans le pays où le nombre de contaminations et de décès ne cesse d’augmenter.

Le bureau du président Gotabaya Rajapaksa a nommé le ministre des médias Keheliya Rambukwella, également porte-parole du gouvernement, pour prendre sa succession. La ministre destituée de son portefeuille, Pavithra Wanniarachchi, demeure toutefois au gouvernement et prend les commandes du ministère des Transports.

Le ministère de la Santé dirigé par Pavithra Wanniarachchi avait été vivement critiqué la semaine dernière pour avoir sous-estimé le nombre de contaminations ayant dépassé les 3 000 cas quotidiens et celui des décès au-dessus de 150, submergeant hôpitaux et crématoriums. Les experts estiment que ces chiffres pourraient être en réalité trois fois supérieurs.

De nouvelles restrictions

En janvier, la ministre Wanniarachchi avait encouragé la consommation d’une soi-disant « potion magigue » contre le virus, concoctée par un sorcier et qu’elle avait elle-même goûtée publiquement. Elle s’était également livrée à une cérémonie suivant les directives d’un dieu autoproclamé qui affirmait qu’elle pourrait mettre un terme à la pandémie sur l’île en versant de l’eau « bénite » dans une rivière.

Peu après, elle avait contracté le virus puis a été hospitalisée en soins intensifs.

Le gouvernement a jusqu’à présent rejeté les appels à un confinement mais il a renforcé les mesures de restriction.

Les mariages et les fêtes seront interdits à partir de ce mardi 17 août, ainsi que les cérémonies d’État et les rassemblements publics jusqu’au 1er septembre. Mais aussi, les magasins, les restaurants devront respecter un couvre-feu nocturne dès ce lundi 16 août.

Par ailleurs, un nouveau ministère a été créé pour coordonner les activités de développement. Il a été confié au neveu du président Rajapaksa, Namal Rajapaksa, qui est actuellement ministre de la Jeunesse et des Sports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Téléphones, tablettes, ordinateurs… Cinq questions sur le affréteur universel qui sera bientôt obligatoire dans l’Union européenne

seul accord européen imposera la technologie USB-C à tous les appareils à partir de l'automne 2024.

En Iran, tout le monde ne se serre pas la ceinture

En proie à un grave crise économique, la population iranienne souffre de nombreuses pénuries et de la cherté de...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous