InternationalEn pleine rentrée des classes, les États-Unis manquent de...

En pleine rentrée des classes, les États-Unis manquent de chauffeurs de bus scolaire

-

Alors que les élèves reprennent le chemin de l’école dans la plupart des États américains, la reprise de l’épidémie de Covid-19 et les pénuries de main-d’œuvre et de matériel viennent compliquer les choses.

Avec le variant Delta et la reprise de la pandémie de Covid-19, la rentrée scolaire aux États-Unis promettait déjà d’être compliquée ; c’était sans compter la pénurie de chauffeurs de bus scolaire, d’enseignants remplaçants, de fournitures et autres puces électroniques…

Le Washington Post rapporte en effet qu’“en raison d’un manque de chauffeurs de bus scolaires, la Eastside Charter School de Wilmington, dans l’État du Delaware, s’est vue contrainte d’offrir aux parents d’élèves 700 dollars sur l’année afin qu’ils accompagnent eux-mêmes leurs bambins à l’école”.

Les écoles publiques de la ville de Pittsburgh, en Pennsylvanie, qui cherchent à recruter en vain quelque 400 chauffeurs de bus scolaire, ont, elles, été contraintes de “repousser la rentrée scolaire de deux semaines”.

Enfin, dans le comté de Montgomery, dans l’État du Maryland, outre les chauffeurs, ce sont les bus eux-mêmes qui manquent à l’appel. La nouvelle flotte de bus scolaires n’a en effet pas été livrée “pour cause de pénurie de puces électroniques servant à faire fonctionner l’air conditionné”.

Concurrence sur le marché de l’emploi

Le quotidien de la capitale fédérale américaine explique les difficultés de recrutement par le fait qu’en cette rentrée scolaire un peu particulière, “les écoles américaines cherchent à embaucher davantage de personnel, hommes et femmes de ménage, professeurs, chauffeurs de bus pour s’occuper de plus petits groupes d’élèves”, en raison des mesures de distanciation physique.

Mais avec l’embellie sur le marché de l’emploi aux États-Unis, les travailleurs moins qualifiés rechignent à occuper les emplois peu payés et précaires et préfèrent se tourner vers des secteurs plus rémunérateurs.

Quant à la pénurie de chauffeurs de bus scolaire, elle s’explique encore plus simplement, souligne le Washington Post, par “le boom de la vente en ligne” provoqué par les confinements à répétition. “Pour faire face à la demande, les entreprises de livraison comme UPS et FedEx ont embauché des dizaines de milliers de chauffeurs-livreurs”, lesquels ne sont donc plus disponibles pour transporter les petits Américains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Les castors sont de retour dans les rivières anglaises après quatre cents ans d’absence

Longtemps chassé pour sa viande et sa fourrure, le castor sauvage avait disparu d’Angleterre depuis quatre siècles. Un programme de...

Internet : des coupures partout en France à la suite de sabotages

Depuis cette matinée du mercredi 27 avril, des milliers de Français ont subi cette panne géante d'Internet. Des câbles de pressentiment optique ont été sectionnés sur plusieurs sites et de manière simultanée, dans cette nuit du mardi 26 avril au mercredi 27 avril.

Présiquant àntielle 2022 : « Le risque quant à manipulation quant à l’élection était présent », selon le secrétaire général quant à Google France

cette lutte contre cette désinformation durant cette campagne présiquant àntielle était un enjeu majeur, estime Benoit Tabaka, secrétaire général quant à Google France.

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous