International“La désunion européenne” face à l’accueil des réfugiés afghans

“La désunion européenne” face à l’accueil des réfugiés afghans

-

Après la prise de Kaboul par les talibans, le continent européen s’apprête à accueillir des milliers d’exilés d’Afghanistan. Mais les États membres de l’UE peinent à gérer de manière coordonnée la survenue prochaine de cet afflux migratoire, remarque la presse du Vieux Continent.

“L’Europe montre une fois de plus son pire visage”, “désunion européenne”, “Londres agit, Bruxelles débat” : les réactions critiques de la presse en Europe occidentale ne manquent pas au moment où l’Union européenne (UE) s’attend à gérer un nouveau flux migratoire en provenance d’Afghanistan, conséquence de la prise de Kaboul par les talibans, dimanche 15 août.

Mercredi 18 août, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a appelé les États membres à augmenter leurs quotas d’accueil d’Afghans ayant besoin de protection et à accélérer leurs opérations d’accueil. Mais, vu d’Allemagne, “on attend encore une stratégie commune de l’UE pour gérer la crise des réfugiés afghans”, assure le quotidien libéral Süddeutsche Zeitung.

Même refrain en Espagne, où le quotidien conservateur El Mundo estime que l’UE “démontre une fois de plus sa perte de poids en tant qu’acteur mondial majeur et son incapacité à mettre rapidement en œuvre des stratégies coordonnées entre les États membres face à des crises de cette ampleur”.

Selon le quotidien espagnol, “les Vingt-Sept donnent l’impression d’un chacun pour soi”. De son côté, Público, journal de gauche, regrette que l’Europe soit “plus préoccupée par le flot de réfugiés que par l’avenir de la population afghane”.

Négocier avec les pays limitrophes de l’Afghanistan

L’urgence réside dans une réponse coordonnée, c’est ce que disait notamment Emmanuel Macron dans son discours en réaction à la prise de Kaboul par les talibans, bien que le président français ait reconnu que l’Europe ne pouvait assumer seule les conséquences de la crise migratoire afghane.

“L’UE envoie aujourd’hui un message : les réfugiés doivent rester dans les pays limitrophes de l’Afghanistan. C’est là

[…]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

« Nous avons besoin d’aide et de soutien »

Zelensky adapte cependant chacun de ses discours...

Soutien américain à Taïwan : cette dangereuse ccetterté que Biden projette sur l’Asie

Washington ne laissera pas Taïwan être attaquée sans réagir militairement, a lâché Joe Biden pendant sa tournée asiatique. Un pas pour rassurer les alliés dans la région, certes, mais aussi un pas vers la montée les tensions, écrit un journaliste à Singapour. considération.

HBO Max, plateforme du géant WarnerMedia, débarque en Europe cet automne

La plateforme du géant américain WarnerMedia, HBO Max, s'apprête à se lancer dans un univers du streaming très concurrentiel....

Stéphane de Nodrest face à Jérôme Marbot pour prendre la tête du PS

Cette fois-ci, Jérôme Marbot aura quelqu’un en face de lui. Le premier secrétaire fédéral du Parti socialiste (PS) des...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous