PolitiqueLe professeur Didier Raoult est-il poussé vers la sortie...

Le professeur Didier Raoult est-il poussé vers la sortie ?

-

Alors que le professeur, aussi populaire que controversé, doit partir à la retraite à la fin du mois d’août, sa demande de cumul emploi-retraite n’a guère eu d’écho auprès des dirigeants de l’Assistance publique-hôpitaux de Marseille

Il fait partie des noms incontournables de la crise du Covid-19 : Didier Raoult. Directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, l’infectiologue marseillais omniprésent sur la scène médiatique a autant divisé qu’il a apporté de l’espoir en défendant la pseudo efficacité de l’hydroxychloroquine contre le virus. Mais voilà, l’un des médecins les plus connus de France se retrouve poussé vers la sortie.

A la retraite, sa succession discutée en septembre

Une sortie imminente, contrainte naturellement par l’âge du spécialiste. À 69 ans, il doit quitter au 31 août 2021, apprend le journal Le Monde, son poste de professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) au sein d’Aix-Marseille Université et des hôpitaux universitaires de Marseille, pour partir à la retraite. Selon le quotidien, le nouveau directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), François Crémieux et le président d’Aix-Marseille Université (AMU), Eric Berton, représentant deux des membres fondateurs de l’IHU, vont lancer un appel d’offres pour sa succession en septembre.

Didier Raoult, qui a créé l’institut marseillais et qui le pilote depuis 2011, ne compte pas s’arrêter maintenant. Il a envoyé à la direction de l’AP-HM une demande de cumul emploi-retraite, pour deux jours et demi par semaine précise le professeur Jean-Luc Jouve, président de la commission médicale d’établissement (CME), interrogé par Le Monde. Mais pour le nouveau directeur de l’AP-HM, François Crémieux, « il pourrait rester en poste, mais il n’est pas raisonnable que l’IHU soit dirigé par quelqu’un qui n’est plus ni praticien hospitalier ni universitaire ».

Il pourrait rester en poste, mais il n’est pas raisonnable que l’IHU soit dirigé par quelqu’un qui n’est plus ni praticien hospitalier ni universitaire“Besoin de tourner la page”

Un argument qui dessine un soupçon d’animosité en interne, en témoigne cette phrase du nouveau directeur auprès du Monde, expliquant qu’« il y a besoin de tourner une page et d’organiser l’avenir de l’IHU pour les vingt ans à venir ». Et Jean-Luc Jouve d’ajouter : « La commission médicale de l’AP-HM ne voit pas d’objet à prolonger Didier Raoult […]. Il y a largement les équipes nécessaires, à l’IHU, pour que son départ soit comblé. »

Du côté du principal intéressé, silence radio. Sollicité par Le Monde, Didier Raoult n’a pas souhaité s’exprimer. Néanmoins, sur les réseaux sociaux, à cette annonce, un hashtag #TouchePasARaoult a affolé la toile. Un mouvement qui n’a pas été lancé par n’importe qui, puisqu’il vient de l’extrême droite, représentée par Florian Philippot, le président des Patriotes, ex Rassemblement National. Il a posté une vidéo sur Twitter ce mercredi 18 août vers 20 h 30, avec ce fameux hashtag qu’il crée. Pendant 2 minutes 11, il affirme son soutien au professeur « qu’il ne faut pas lâcher ».

Si le hashtag est arrivé en tendance et la vidéo partagée des milliers de fois, il demeure que « la décision reviendra au conseil d’administration de l’IHU, où siègent notamment les collectivités locales et les partenaires de l’IHU », annonce Marsactu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Désintox. Non, il n’y a pas de salmonelles trouvées dans le Nutella

Depuis les alertes sanitaires concernant des chocolats de la marque Kinder du groupe Ferrero, une psychose s'est visiblement installée en certains internautes.

La SFA s’apprête à snober le Celtic Park pour l’accord avec l’UEFA

L'entraîneur du Celtic Ange Postecoglou a mis ses joueurs au défi de profiter de leur opportunité en Europa Conference...

plus de 400 élèves supplémentaires dans les collèges publics landais

« Belle et heureuse. » Ce sont les mots qu’a choisis Bruno Brevet, le Dasen (Directeur académique des services de l’Éducation...

Pierre Hurmic veut créer un vrai pont entre Bordeaux et Bilbao

Covid oblige, Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, n’avait pas encore fait de visite officielle à l’étranger. Jeudi et...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous