InternationalEn Grèce et en Turquie, des murs pour empêcher...

En Grèce et en Turquie, des murs pour empêcher un afflux de réfugiés afghans

-

Le gouvernement grec a annoncé vendredi 20 août avoir terminé la construction d’un mur de 40 km dans la région d’Evros, à la frontière avec la Turquie. Cette dernière fortifie de son côté une partie de sa frontière avec l’Iran.

La Grèce a déclaré vendredi 20 août avoir achevé la construction d’un mur de 40 km à sa frontière avec la Turquie et qu’un système de surveillance y a été installé. L’objectif, selon le Guardian : “empêcher d’éventuels demandeurs d’asile de tenter de rejoindre l’Europe après la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans”.

Selon le quotidien britannique, la prise de Kaboul par les miliciens islamistes a suscité en Europe la crainte d’une crise migratoire “similaire à celle de 2015”.

Le ministre grec de la Protection des citoyens, Michalis Chrisochoidis, a ainsi déclaré lors d’une visite dans la région d’Evros, au nord-est de la Grèce, que son pays avait pris des mesures “pour empêcher une répétition des scènes d’il y a six ans” :

Nous ne pouvons pas attendre passivement […]. Nos frontières resteront sûres et inviolables.”

La question d’une crise migratoire a été soulevée vendredi par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d’une discussion avec le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. Erdogan a notamment déclaré que l’Afghanistan et l’Iran devaient être aidés, faute de quoi “une nouvelle vague migratoire était certaine”, assure The Guardian.

Une enceinte de plus de 200 km entre la Turquie et l’Iran

Plus d’un million de personnes fuyant la guerre et la pauvreté au Moyen-Orient avaient traversé la Turquie pour se rendre dans l’Union européenne en 2015, rappelle le quotidien, et, en 2016, la Turquie avait conclu un accord “pour endiguer le flux de migrants en échange d’un soutien financier”.

Selon le journal italien Il Fatto Quotidiano, un mur est également en cours de construction “à la frontière entre la Turquie et l’Iran” (voir la vidéo ci-dessous). Actuellement, 156 kilomètres ont été réalisés, et l’objectif est de construire 243 kilomètres. Le quotidien souligne que les autorités turques cherchent elles aussi à “empêcher l’arrivée de migrants et de demandeurs d’asile”, et notamment celle des réfugiés afghans.

Video of eFxhACTKeB0

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Paris et Berlin, un dangereux “tandem de faibles”

La litanie des frappes et des bombardements se poursuit, et avec elle celle des victimes civiles. La résolution des...

au nom des Ouïgours, Enes Kanter donne de la voix contre Nike et la Chine

Plus un jour ne s’écoule sans que le joueur turc des Boston Celtics ne prenne position contre la Chine ou...

Désintox. Non, les jeunes ne se suicident pas quatre fois plus qu’avant la pandémie.

C’est un drame des plus inquiétants : les plus jeunes se suicideraient aujourd'hui quatre fois plus qu’avant la pandémie....

Devant les députés belges, Zelensky s’en prend aux diamants d’Anvers

Depuis son siège de Bruxelles, Politico...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous