Politiquel’interdiction de distribution de nourriture, en vigueur depuis près...

l’interdiction de distribution de nourriture, en vigueur depuis près d’un an, à nouveau prolongée

-

Prise initialement le 10 septembre 2020, la mesure, fortement décriée par les associations d’aide aux migrants, ne cesse d’être renouvelée depuis un an

La préfecture du Pas-de-Calais a à nouveau prolongé lundi 23 août l’arrêté interdisant la distribution de nourriture et boissons dans une partie du centre-ville de Calais. Une mesure prise initialement le 10 septembre 2020 et sans cesse prorogée depuis un an.

L’arrêté court cette fois jusqu’au 20 septembre 2021. Il interdit « toute distribution gratuite de boissons et de denrées alimentaires dans certains secteurs de Calais » par des associations non mandatées par l’État. Selon la préfecture, il vise à limiter les rassemblements « dans un contexte sanitaire fragile marqué par la propagation du variant delta » mais aussi à empêcher « les troubles à l’ordre public ».

La préfecture souligne que l’État mandate l’association La Vie active pour distribuer des repas aux migrants et que 2 510 repas en moyenne ont été distribués chaque jour depuis début août.

Mi-août, la préfecture évaluait à environ 900 le nombre de migrants présents à Calais, dans l’espoir de gagner l’Angleterre.

Une dizaine d’associations contestant les motivations de l’arrêté initial avaient saisi en vain le tribunal administratif de Lille puis le Conseil d’État en référé-liberté, mais ni l’un ni l’autre ne l’avait suspendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Ils ont été tirés au sort pour sauver l’Europe

Dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, 200 citoyens du Vieux Continent tirés au sort se...

Kieran Trippier, Fabian Schar, Jonjo Shelvey – dates de retour potentielles

Newcastle United a survécu à une effrayante bataille de relégation et compte maintenant neuf points d'avance, mais l'équipe d'Eddie...

Macron a sous-estimé “la mémoire blessée des Algériens”

Les propos du président français quant au “système politico-militaire” algérien “qui s’est construit sur une rente mémorielle” ont été...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous