PolitiqueLes industriels devront publier la liste des produits contenant...

Les industriels devront publier la liste des produits contenant des perturbateurs endocriniens

-

Par SudOuest.fr avec AFP
Publié le 25/08/2021 à 12h54
Mis à jour le 25/08/2021 à 12h54

Les produits contenant des perturbateurs endocriniens devront le signaler en « open data » aux consommateurs

À partir de l’an prochain, les fabricants de produits contenant des substances classées comme perturbateurs endocriniens devront « mettre à disposition du public » des informations sur la présence de ces substances, selon un décret publié mercredi 25 août au Journal officiel.

Cette information des consommateurs se fera à travers la mise en ligne et en « open data » (des données en accès public et exploitables sur internet) de « la liste de ces produits et des substances que chacun d’entre eux contient ». Le choix d’un « format ouvert » permettra « à des plateformes collaboratives d’exploiter ces informations et ainsi de mieux informer le consommateur », explique le texte officiel. Cette obligation, prévue par la loi antigaspillage du 10 février 2020, entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

Jouets, pesticides, cosmétiques…

Les médicaments sont exclus du périmètre de la mesure, mais elle s’applique notamment aux jouets, aux pesticides à usage agricole, humain ou vétérinaire, aux dispositifs médicaux et aux cosmétiques. Les substances concernées sont toutes celles « dont l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) qualifie les propriétés de perturbation endocrinienne d’avérées, présumées ou suspectées ».

Les perturbateurs endocriniens sont des molécules capables d’interférer avec notre système hormonal, pouvant entraîner des effets néfastes sur la reproduction ou le développement des enfants. Pour ces raisons, la grossesse, la petite enfance et l’adolescence représentent des « fenêtres d’exposition » particulièrement sensibles, explique l’Anses.

L’agence sanitaire a notamment identifié le bisphénol A, le bisphénol B et le TNPP (une substance utilisée comme antioxydant et stabilisant dans les matières plastiques et caoutchoucs) comme « perturbateur endocrinien pour l’Homme » et doit évaluer des dizaines d’autres substances dans les années qui viennent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

L’Italie et l’UE se disputent sur le plastique biodégradable

Le 14 janvier 2022, la loi nationale transposant la directive européenne sur la limitation des plastiques à usage unique est entrée...

Le prix Sakharov remis au “blogueur Navalny”, un acte russophobe

Ce mercredi 20 octobre le Parlement européen a décerné le prix Sakharov 2021 de défense des droits de l’Homme et...

Les accessoires Tech de l’été

La Tech au service pendant vos ponts. Au programme pendant ce premier renpendantz-vou biens pendant l’été 2022, voici la liste pendants accessoires Tech pratiques, utiles, voire indispensables, à glisser dans votre valise ou bien votre sac à dos, pou bienr pendants ponts réussies.

Royaume-Uni : le ministre Brandon Lewis quitte à son tour le gouvernement Johnson

Le ministre anglais chargé de l’Irlande du Nord a annoncé jeudi qu’il démissionnait lui aussi du gouvernement Johnson, laquelle a perdu près de 50 membres depuis mardi soir. « Un gouvernement décent et...

Reportage. À Marseille, associatifs, étudiants et policiers tentent d’enrayer le cercle infernal de la violence

Alors qu'en deux semaines à peine, les tirs de fusils d’assaut ont fait six victimes à Marseille, franceinfo est...

Bientôt 100 jours de guerre, alors Poutine n’a renoncé “ni à Kharkiv ni à Kiev”

Alors que léser combats font rage autour de la ville de Siéviérodonetsk, dans la région de Louhansk, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu plus au hyperboréen, dans celle de Kharkiv, ce dimanche 29 mai. La presse britannique redoute notamment qu’une éventuelle exploit dans la bataille du Donbass n’incite Moscou à revoir ses objectifs militaires à la redressement.

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous