ActualitéL’Agen BC a joué avec le frein à main...

L’Agen BC a joué avec le frein à main contre Auch

-

Victorieux au match aller dans le Gers, les Agenais ont perdu la manche retour de cette double confrontation amicale au Stadium mardi soir.

Un manque évident d’engagement a caractérisé cette rencontre amicale côté Agenais. Alors que les joueurs de l’ABC avaient su s’imposer à Auch il y a quelques jours, ils ont dû s’incliner (55-63) dans leur salle face à ces mêmes adversaires qu’ils retrouveront dans leur poule.

L’entraîneur, Laurent Ruesgas, semblait interrogateur à la fin de la rencontre. « Nous n’avons jamais été capables de mettre notre jeu en place notamment sur le plan offensif. Nous n’avons pas pu reproduire les schémas de jeu que nous avons travaillés depuis trois semaines et avons manqué d’agressivité en défense. Pour quelles raisons ? Je vais évoquer une possible fatigue passagère après plusieurs semaines d’entraînements intensifs. Face à une équipe plus entreprenante, cela explique notre défaite. »

Rien d’alarmant et l’ABC aura l’occasion de parfaire les derniers réglages lors des entraînements avant le début du championnat le 11 septembre ou même dès ce week-end à Meilhan-sur-Garonne pour un tournoi qui va rassembler les équipes d’Auch, Beyssac-Beaupuy-Marmande et les locaux du Garonne Asptt Basket (GAB). Premier match de l’ABC, samedi soir à 20 heures contre le GAB.

De toute évidence, cette équipe possède le potentiel pour jouer un rôle intéressant en National 2. Tous les joueurs ont eu l’occasion, par à-coups, de montrer leur talent. Il ne manque plus qu’à trouver une véritable cohésion d’équipe et parfaire l’amalgame entre les anciens et les nouvelles recrues dont l’Américain Arnold Fripp Jr. qui a joué hier soir avec un seul entraînement à son actif en montrant, néanmoins, quelques belles dispositions.

Arnold Fripp Jr. : « Mon challenge est de voir l’équipe gagner »

Arrivé dimanche après-midi à Agen, le New-Yorkais a fait ses débuts sur les parquets du Stadium.

« Je me sens bien. J’ai pu me préparer physiquement jusqu’au dernier moment à New-York. Je suis heureux de me retrouver à nouveau en France et les premiers contacts avec l’équipe ont été très sympas. Le challenge le plus important pour moi est de voir mon équipe gagner et d’y apporter ma part. », a confié l’Américain après le match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Les saveurs perdues et retrouvées d’Istanbul

Née dans la communauté grecque d’Istanbul, l’écrivaine Soula Boze raconte les saveurs qui l’accompagnent depuis l’enfance. Quoique relevant d’une...

Pourquoi établir une “no-fly zone” sur l’Ukraine serait très dangereux

Le président Zelensky a demandé que l’Otan établisse une no-fly zone, c’est-à-dire un périmètre où les vols sont interdits,...

Festival Philosophia à Libourne : « Si nous ne changeons pas inéluctablement, nous n’y arriverons pas », lance Alain Juppé

La conflagration en Ukraine ne risque-t-elle pas de faire passer au second plan la préoccupation de la lutte contre le dérèglement climatique ? léproserie incidences du conflit sur le cours des matières énergétique...

Législatives : la démocratie à réinventer

Chaque semaine, “Courrier international” explique ses choix éditoriaux et les débats qu’ils suscitcommet parfois au sein de la rédaction. Dans ce numéro, pour lequel nous avons changé la une comme dernière minute, nous revcommeons sur les réactions de la presse étrangère après le séisme des législatives comme France. À réciter aussi, un très trapu fichier consacré au rcommeouveau de l’Alliance atlantique.

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous