InternationalEst-ce nous qui créons l’espace-temps ?

Est-ce nous qui créons l’espace-temps ?

-

Les travaux menés ces dernières années en physique quantique permettent de voir le monde sous plusieurs angles à la fois. Ils suggèrent que la réalité ne prend forme que lorsque nous interagissons les uns avec les autres.

Et si c’était nous qui créions l’espace-temps ? C’est la question que pose le New Scientist en une de son édition datée du 5 février. Aussi étrange soit-elle, cette interrogation n’a pourtant rien de farfelue. Elle repose sur l’avancée des travaux en physique quantique, cet ensemble de théories physiques nées il y a plus d’un siècle, quelques années après la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein.

“En physique, comme dans la vie, il est important de ne pas se contenter d’un seul point de vue sur les choses, insiste l’hebdomadaire britannique. En multipliant les perspectives, nous avons eu plein de surprises au cours du siècle passé.” Déjà, la relativité d’Einstein a de quoi surprendre : elle nous a montré que la longueur de l’espace et la durée du temps variaient en fonction de qui regarde. Elle a également dépeint une réalité dans laquelle l’espace et le temps ont fusionné dans un domaine à quatre dimensions connu sous le nom d’espace-temps.

La physique quantique, quant à elle, suggère par exemple qu’en mesurant les choses nous contribuons à déterminer leurs propriétés. “Mais les spécialistes de la physique quantique n’ont jamais trouvé le moyen de réconcilier toutes les perspectives pour observer la réalité objective sous-jacente”, souligne le New Scientist, qui ajoute :

Un siècle plus tard, de nombreux physiciens mettent à présent en doute la notion même de réalité objective unique et observable par tous.”

Dans ce long article mis à l’honneur à la une, l’hebdomadaire se fait ainsi le relais des hypothèses et interrogations des chercheurs. Le corpus de travaux sur lesquels ils planchent permet aujourd’hui d’en arriver à la conclusion qu’en échangeant des informations quantiques, les gens collaborent pour construire leur propre réalité mutuelle. “Cela signifie que si nous considérons l’espace et le temps depuis une seule perspective, non seulement nous nous privons d’une partie de leur beauté, mais aussi qu’il n’existe peut-être pas de réalité partagée au-delà”, conclut le journal.

Source

Stimulant, soucieux d’écologie et bon vulgarisateur, New Scientist est l’un des meilleurs magazines d’information scientifique du monde. Créé en 1956, il réalise un tiers de ses ventes à l’étranger.
Il s’intéresse particulièrement aux

[…]

Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

« Sud Ouest » au cœur de l’élection

Par La rédactionPublié le 11/11/2021 à 15h14Mis à jour le 11/11/2021 à 15h27L’élection présidentielle aura lieu les 10 et...

Philippe Juvin (LR) dans la course à la candidature à droite

Le médecin et maire Les Républicains de La Garenne-Colombes Philippe Juvin a annoncé sa candidature à l'Élysée en vue...

Sandrine Rousseau dénonce « des investissements qui mettent dans des situations critiques »

Par SudOuest.fr avec AFPPublié le 30/07/2021 à 11h08Mis à jour le 30/07/2021 à 11h08La candidate à la primaire écologiste...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous