InternationalLa flamme olympique allumée par une Ouïgoure ? “Un stratagème...

La flamme olympique allumée par une Ouïgoure ? “Un stratagème cynique”

-

Le rôle attribué lors de la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver, vendredi 4 février, à la skieuse de fond ouïgoure Dinigeer Yilamujiang, est défendu par le CIO. Mais selon la presse internationale, nombre d’observateurs y ont vu une manœuvre “éminemment politique” et un symbole “du nationalisme du Parti communiste chinois et de son programme d’assimilation forcée” au Xinjiang.

La Chine fait face un “grandissant concert de critiques” depuis la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver 2022, observe The Observer. Selon le journal britannique, les organisations de défense des droits humains n’ont en effet pas digéré que Pékin ait sélectionné la skieuse de fond ouïgoure Dinigeer Yilamujiang pour être l’un des deux porteurs chargés d’allumer la flamme olympique vendredi 4 février.

Comme le rappelle le South China Morning Post, Yilamujiang a en effet inséré la dernière torche dans la vasque olympique vendredi, ce qui a amené certains “à se demander si la Chine l’utilisait pour répondre aux accusations de violation des droits humains des Ouïgours dans les ‘camps de rééducation’ du Xinjiang”.

Dinigeer Yilamujiang a grandi dans la région d’Altay, près de la frontière avec la Mongolie dans le nord-ouest du Xinjiang, rapporte le Washington Post. Enfant, elle s’entraînait avec son père, un skieur de fond d’un bon niveau, et elle est membre de l’équipe nationale chinoise de ski de fond depuis 2017. “Depuis 2018, elle s’est surtout entraînée en Norvège”, souligne en outre le quotidien américain.

“Échanges d’idées”

Pour le Comité international olympique (CIO), Yilamujiang n’a pourtant pas été choisie pour allumer la flamme olympique en raison de ses origines ethniques. Le South China Morning Post cite ainsi le porte-parole de l’organisation, Mark Adams, qui a expliqué, sans donner de détail, que le CIO avait joué un rôle dans le choix de Yilamujiang :

De toute évidence, la cérémonie d’ouverture est quelque chose que le comité d’

[…]

Nicolas Coisplet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

une série rendue possible par #MeToo

La nouvelle saison d’American Crime Story donne à Monica Lewinsky, coproductrice, l’occasion de donner sa version du retentissant scandale sexuel...

« Ces accusations sont fausses », affirme le PDG de Facebook France

"Ces accusations sont fausses", a assuré Laurent Solly, vice-président de Facebook, en charge de l’Europe du sud, ce lundi...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous