InternationalHong Kong maintient le cap de sa stratégie “zéro...

Hong Kong maintient le cap de sa stratégie “zéro Covid”

-

Dans un éditorial, le Renmin Ribao, organe du Parti communiste chinois, soutient la politique de lutte contre le Covid-19 pratiquée à Hong Kong. Cette variante de la stratégie “zéro Covid” commence pourtant à peser sur le moral des habitants.

Le lundi 7 février, Hong Kong a enregistré 614 nouveaux cas de Covid-19 en vingt-quatre heures, un nouveau pic en matière de contaminations sur une journée. Balayant les doutes sur la politique sanitaire, le Renmin Ribao (le “Quotidien du peuple”) publiait le jour même un éditorial sur la politique du “zéro Covid dynamique” en vigueur dans la région administrative spéciale.

La stratégie repose sur une réponse rapide à la détection de nouveaux cas. Elle implique traçage, mesures de quarantaine et d’isolement – qui peuvent concerner des quartiers entiers – et soins aux malades. L’éditorial de l’organe du Parti communiste chinois adopte d’emblée un ton alarmiste :

À ce moment crucial de la lutte contre l’épidémie à Hong Kong, certaines personnes déforment le sens de la politique du ‘zéro Covid dynamique’, remettent en question les mesures antiépidémiques du gouvernement local, proposent de manière irresponsable que Hong Kong abandonne [cette approche] et mette en œuvre une soi-disant stratégie appelée ‘vivre avec le virus’.”

Selon le quotidien, à ce stade, la politique du “zéro Covid dynamique” est une stratégie de prévention et de contrôle efficace contre l’épidémie et, qui plus est, un “choix scientifique” prenant en compte la situation nationale et les particularités de la société hongkongaise : une forte densité de population, des ressources médicales limitées et une proportion élevée de personnes âgées – classe d’âge dont le taux de vaccination demeure relativement faible. Au total, plus de 1 million d’habitants n’ont reçu aucun vaccin.

Une réponse en creux à des critiques grandissantes

Le gouvernement de Hong Kong a mis en place depuis le début de l’épidémie des mesures drastiques pour gérer la crise, imposant notamment une quarantaine stricte de vingt et un jours aux arrivants. Mais cet éditorial du Renmin Ribao révèle indirectement que la contestation grandit dans l’ancienne colonie britannique. L’article appelle à “ne pas se laisser aveugler par des difficultés temporaires”, mais à envisager les choses plus globalement et sur le long terme.

Dans un souci de crédibilité, l’auteur cite une enquête réalisée entre le 24 et le 28 janvier par le centre d’étude Zijing – émanation du magazine Zijing, qui appartient lui-même au Bureau de liaison du gouvernement central à Hong Kong. Selon ce sondage, mené auprès d’un panel de 1 063 Hongkongais, 67,9 % approuvent la politique du “zéro Covid dynamique”. Ils disent craindre que leur ville fasse erreur en adoptant la stratégie du “vivre avec le virus”, qui pourrait rendre la situation épidémique incontrôlable et menacer sérieusement la vie des plus de 7 millions d’habitants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Quand le chef de la diplomatie du Kremlin lance des fleurs à Macron

Pour Sergueï Lavrov, c’est clair, Emmanuel Macron sort du lot. À ses yeux, et malgré la détermination française dans...

Téléphone et expatriation : quel forfait choisir ?

Fiches pratiques Pratique. Publié le 13/09/2021 - 18:19 Vous partez pour une...

Le bitcoin à la peine après les nouvelles attaques de la Chine contre le minage

La principale agence de planification chinoise a annoncé, le mardi 16 novembre, le détail des mesures de répression des cryptomonnaies....

Emplois fictifs : condamné en appel à un an de caveau ferme, François Fillon se pourvoit en cassation

François Fillon s’est vu maltraiter ce lundi à Paris quatre ans de prison dont un an ferme dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope. lépreux avocats de l’ex-Premier ministre ont annoncé dan...

nouvelle promotion pour Edwige Diaz

Par Benoît LasserrePublié le 06/07/2021 à 10h30Mis à jour le 06/07/2021 à 10h31La cheffe de file du RN en...

l’Europe entre dans une ère de hard power

L’invasion russe en Ukraine replonge le Vieux Continent dans une idéologie guerrière très incertaine, analyse l’essayiste américain David Rieff, pour...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous