Politiquela France ne tolérera « aucun ultimatum », assure Castex

la France ne tolérera « aucun ultimatum », assure Castex

-

« Nous ne tolèrerons aucun ultimatum, et ne serons sensibles à aucune pression, quelle que soit leur provenance », a martelé M. Castex, lors d’une déclaration devant l’Assemblée nationale suivie d’un débat dans un hémicycle particulièrement dégarni.

Une organisation « de mercenaires russes »

La France a annoncé jeudi le désengagement progressif des quelque 2 400 militaires déployés au Mali, sur un total de 4 600 au Sahel, dans un contexte de vives tensions avec les colonels arrivés au pouvoir par la force en août 2020.

« Sur le plan militaire, nous serons amenés à fermer les bases de Gossi, Ménaka et enfin Gao. La manœuvre s’effectuera en bon ordre et en sécurité et durera entre quatre et six mois », a expliqué M. Castex.

Revenant sur les raisons du départ de la France après neuf années d’engagement, M. Castex a étrillé un régime qui a « renié, un par un, ses engagements » et qui a « fait le choix de s’appuyer sur une organisation privée bien connue de mercenaires russes, Wagner, dont le modèle économique repose sur la prédation des richesses des pays dans lesquels elle opère ».

« Il n’est aujourd’hui plus possible de nous investir dans un pays dont les autorités ne souhaitent plus coopérer avec les Européens et entravent leur capacité d’action », a plaidé le Premier ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

une professeure de lycée violemment agressée en plein cours par un élève

Cette professeure de mathématiques a été blessée après avoir été violemment agressée en plein cours par un de ses...

à la sortie des vacances, la nouvelle école Billie Holiday ouvre

Quoi, la pré-rentrée ? Loin des clichés, les enseignants sont déjà là. Élodie Massat est affairée à ranger le mobilier...

Représailles russes après le naufrage du “Moskva”

La Russie annonce avoir bombardé une “installation militaire” dans la banlieue de Kiev dans la nuit...

les Républicains comptent plus de 130 000 adhérents pour voter à leur congrès

Avec 132 558 adhérents selon les derniers chiffres, le parti s’offre une base solide de votants pour désigner son candidat...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous