Politiqueun mot qui fait réagir dans les Outre-mer

un mot qui fait réagir dans les Outre-mer

-

En Guyane, la nouvelle mandature de la Collectivité a fait du changement statutaire l’un de ses chevaux de bataille. Elle souhaite travailler sur un statut sui generis, à la carte, et s’orienter vers « le choix d’une Collectivité territoriale dotée de l’autonomie, dénommée pays, dans le cadre de la Constitution ».

Cependant, beaucoup de zones floues demeurent encore sur le cadre législatif de ce nouveau statut, comme le mode de consultation de la population et la question qui serait posée lors d’un éventuel scrutin pour entamer la transition, qui doit être sans équivoque.

Soutien « à la lutte corse »

L’annonce du gouvernement a par ailleurs été saluée en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie, deux territoires qui disposent déjà d’une large autonomie, leur permettant d’être compétents en matière économique et sociale, de politique de santé, enseignement scolaire, d’équipement et d’environnement.

Le président indépendantiste du Congrès de Nouvelle-Calédonie, Roch Wamytan, qui a signé en octobre 2019 une convention de partenariat avec l’Assemblée de Corse a ainsi apporté vendredi son soutien « à la lutte du peuple corse », estimant que le statut du Caillou pourrait inspirer les discussions sur l’autonomie de la Corse. « Je ne suis pas tout à fait étonné de ce qui est arrivé […] car c’est ce qui se passe quand le pouvoir de tutelle ne veut pas discuter avec des peuples qui sont en lutte pour leur identité, pour leur dignité, pour leur indépendance ou pour leur autonomie », assure Roch Wamytan, figure historique de la lutte kanak et de l’Union Calédonienne (FLNKS).

« Ne vous laissez pas enfermer »

Les électeurs de Nouvelle-Calédonie ont voté trois fois non à l’indépendance ces dernières années. Le troisième référendum du 12 décembre dernier, a été marqué par une victoire écrasante des partisans du maintien dans la France (96,5 %) après le refus des indépendantistes de participer au scrutin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Pékin infléchit son discours, mais pas ses relations avec Moscou

“Il n’y a pas de zone interdite à la coopération sino-russe, mais il y a une...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous