InternationalMoscou a-t-il tenté d’empoisonner l’oligarque russe Abramovitch et des...

Moscou a-t-il tenté d’empoisonner l’oligarque russe Abramovitch et des négociateurs ukrainiens ?

-

La Russie a-t-elle eu recours au poison pour tenter d’intimider des participants aux pourparlers de paix en Ukraine ? C’est la question qui se pose depuis que le Wall Street Journal a révélé lundi que l’homme d’affaires russe Roman Abramovitch et des négociateurs ukrainiens ont présenté en mars des symptômes d’un possible empoisonnement, après une réunion à Kiev.

Selon le quotidien américain, l’oligarque, qui tente de jouer les médiateurs entre la Russie et l’Ukraine pour faire cesser la guerre, et au moins deux membres de l’équipe de négociation ukrainienne ont souffert de rougeurs et d’irritations des yeux ainsi que de problèmes de peau au visage et aux mains. Le site Bellingcat, qui a également mené l’enquête et devrait publier prochainement les résultats de son investigation, a affirmé sur Twitter que “les trois hommes [n’avaient] consommé que du chocolat et de l’eau dans les heures qui ont précédé l’apparition des symptômes”.

Si leur état de santé s’est depuis amélioré, ces révélations interrogent. “Quelqu’un, semble-t-il, a voulu envoyer un avertissement aux personnes participant aux pourparlers de paix”, estime Frank Gardner, le journaliste chargé des questions de sécurité à la BBC. Ce n’était pas une dose mortelle, c’était un avertissement.”

L’ombre du Kremlin, “une piste plausible”

Selon le Wall Street Journal, certaines des personnes proches du dossier ont imputé l’attaque présumée aux “partisans de la ligne dure à Moscou”, estimant que “ces derniers cherchaient à saboter les négociations de paix pour mettre fin à la guerre”. Pour le Moscow Times, “ces révélations risquent de contrarier le processus de paix, déjà marqué par de profonds désaccords”.

“Peut-on être sûr que [les négociateurs] ont été empoisonnés ? ” s’interroge toutefois le Guardian. “Pas vraiment : les trois hommes étaient trop occupés pour pouvoir faire analyser à temps des échantillons par des toxicologues allemands. […] La vérité pourrait donc n’être jamais connue. Mais le Kremlin a assez d’expérience dans le domaine de l’empoisonnement pour que cela soit une piste plausible”, souligne le quotidien britannique.

Interrogé par BuzzFeed News, le toxicologue américain Alvin Terry, estime, lui, que “des vapeurs de solvants industriels ou de produits de nettoyage” pourraient être en cause. “Dans le cas où une arme chimique aurait été utilisée, les symptômes qui ont été décrits pourraient être liés à de faibles niveaux d’exposition au gaz moutarde”, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

un accord pour protéger le droit d’auteur face aux plateformes

Roselyne Bachelot a révélé la teneur de ces accords lors d’un discours au Festival de la Fiction de la Rochelle ...

Lot-et-Garonne : un incendie ravage plus de 2 000m2 de vignes, une enquête ouverte par ces gendarmes

L'intervention rapide des pompiers a permis d'éviter la propagation des flammes dans une vigne du côté de Beaupuy. Dans le même cantonnement, la garde, les pompiers avaient été appelés au-dessus un premier incendie. Les...

rendre des comptes, oui mais comment ?

La mise en examen de l’ancienne ministre de la Santé pour sa gestion de la crise sanitaire remue le...

Dordogne : 85,8 % des collégiens ont obtenu le brevet

Les résultats du diplôme national du brevet (DNB), pour les élèves de 3e, sont tombés vendredi 8 juillet. comme l’académie de amarante, 35 188 candidats ont été admis sur les 40 401 présents, soit premier t...

au-delà des mots, de sérieux enjeux politiques

Alors que la crise franco-algérienne, à coups de déclarations et de rappels d’ambassadeur, prend de l’ampleur, le quotidien francophone Le...

Mais c’est juste sûr, il faut sauver le Théâtre du Jour à Agen !

Voilà une tirade qui fait l’unanimité : il faut sauver le Théâtre du Jou bienr. ou bien à tou bient le moins cri école de formation au métier de comédien, sans laquelle la compagnie ne pou bienrrait proposer sa programmation, galerie Paulin...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous