ActualitéRugby : pourquoi le SU Agen n'est pas encore...

Rugby : pourquoi le SU Agen n’est pas encore assuré de son maintien en Pro D2

-

Battus à Oyonnax, vendredi soir, les garçons de Bernard Goutta ne sont pas encore assurés officiellement de leur maintien en Pro D2. Il ne manque pas grand-chose. Explications. 

À l’issue de cette 27e journée de championnat de Pro D2, le Sporting Union Agenais pointe toujours à la onzième place de ce classement avec 51 unités au compteur. Battus à Oyonnax (54-35), les Agenais voient les Grenoblois revenir à hauteur au profit de leur match nul en terre narbonnaise (32-32). Derrière, Vannes a été battu dans son antre de la Rabine par Colomiers. Bourg-en-Bresse a aussi craqué (18-24) sur ses terres face à Nevers. Des résultats somme toute favorables aux « bleu et blanc » mais qui ne leur permettent pas d’être assurés encore officiellement de leur maintien. 

Encore trois journées

En effet, à trois journées du trille final de cet exercice 2021-2022, le SUA possède 14 unités d’avance sur le premier relégable. À savoir Bourg-en-Bresse (37 points). Trois matches et donc un potentiel de 15 points maximum. 

Un scénario plus que favorable

En s’inclinant, vendredi soir, il semble plus que probable que les Bressans ont dit adieu à leur maintien. Enchaînant une sixième défaite de rang, Bourg pouvait encore espérer quelque chose. Là, c’est plus que compliqué avec un programme bien compliqué à négocier de deux déplacements et une réception intercalée.

Certes, le calendrier des « bleu et blanc » n’est guère plus favorable avec, également, deux déplacements et une dernière réception. Cela ne sera pas de la tarte avec un voyage à Provence (7e), dès vendredi prochain, avant la venue de Nevers (actuel 4e) et un court voyage à Colomiers (6e). Trois équipes encore en lice pour les phases finales et qui affichent une réelle détermination et ne comptent pas laisser des points en cours de route. 

Une avance qui fait la différence

Avec 14 points d’avance, le SUA possède là un avantage non négligeable. Et le maintien pourrait être officiel dès ce vendredi soir en terre provençale. Si le SUA s’incline, il suffit que Bourg en Bresse perde également à Béziers (qui a encore un petit espoir de participer aux phases finales). Dès lors, l’écart sera stabilisé à 14 unités à 2 journées de la fin de la saison.

En cas de succès bressan et de défaite agenaise ce vendredi 22 avril, les « violet » pointeraient à dix unités du SUA. Il faudra alors attendre la 29e journée (programmé le vendredi 6 mai). Une victoire (et même un match nul) suffira aux garçons du président Fonteneau qui accueilleront Nevers au stade Armandie pour décrocher ce maintien.

Et pousser enfin un grand ouf de soulagement. Le happy end malgré un scénario aux soubresauts multiples au cours de cette saison quelque peu angoissante où le spectre d’une nouvelle relégation n’a jamais (ou presque) cessé de planer au-dessus des têtes des « bleu et blanc ». Car, clairement, le SUA a son destin entre les mains… 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

À Bombay, un as du volant tu deviendras

Certes, je ne conduis pas, mais,...

Les États-Unis inquiets de l’influence croissante de la Chine en Israël

Haïfa, premier port israélien et importante base d’escale pour la marine américaine, a inauguré en janvier un nouveau terminal,...

le ton monte entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Lors d’un meeting en soirée à Strasbourg,...

Il fabrique des pénis pour le cinéma hollywoodien

Si vous avez regardé n’importe quelle série américaine en vogue ces derniers mois, vous aurez peut-être...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous