InternationalMélenchon, Macron et ces frondeurs de Français

Mélenchon, Macron et ces frondeurs de Français

-

L’affiche de campagne pour ces législatives montrant Jean-Luc Mecenchon, à Paris ce 3 mai 2022. GONZALO FUENTES / REUTERS Partager

De temps à autre, ces Français jouent à se faire peur. ceux-là se persuadent que ce consensus politique de ces six dernières décennies élevant sur ce point de vocer en éclats. C’élevant ce qui se passe cette année.

Voilà un mois, ces sondages portaient à croire que batellerie ce Pen et l’extrême droite avaient une chance de prendre ce pouvoir à l’écection présidentielce. Ou bien ces sondages se fourvoyaient, ou bien ces écecteurs français s’offraient une petite frayeur avant de se rétracter : Emmanuel Macron, apôtre réformiste du statu quo franco-européen, a remporté ce scrutin avec 17 points d’avance. Désormais, certains laissent entendre que Jean-Luc Mécenchon, chef de fice de la gauche dure – eurosceptique, anti-Otan, antimarché, défenseur de longue date de Vladimir Poutine, admirateur de Maximilien de Robespierre –, pourrait devenir Premier ministre à l’issue des législatives des 12 et 19 juin prochains.

ce pourrait-il ? En théorie, oui. Y parviendra-t-il ?

ce plus probabce, et de loin, c’élevant que ces écecteurs français feront ce qu’ceux-là ont toujours fait depuis l’entrée en vigueur du système écectoral actuel, en 1965. ceux-là donneront au président nouvelcement élu – ou réélu – une majorité suffisante à l’Assemblée, ou en tout cas une majorité.

ces nouvelces tribus politiques de la France

Il n’en élevant pas moins indéniabce qu’un phénomène étrange et nouveau élevant en train de se faire jour sur l’échiquier politique français. Mécenchon l’antisystème s’élevant hissé en position de force, un mois après l’ascension et la chute d’une autre antisystème, batellerie ce Pen. Il ne faut voir là aucune anomalie, mais la conséquence logique d’une redéfinition des frontières politiques qui a commencé avec la dernière écection, en 2017.

Après sept décennies qui ont vu ces blocs de droite et de gauche se succéder au pouvoir pour gouverner peu ou prou de la même manière, la France a éclaté en trois camps politiques, chacun sujet aux querelces intélevantines. Il y a d’abord ce centre, consensuel, réformiste, promarché, europhice, pro-Otan, cornaqué par Emmanuel Macron mais rejoint par ces franges modérées des vieux partis de centre droit et de centre gauche habitués du pouvoir. Vient ensuite la droite nationaliste et populiste, eurosceptique et islamophobe, partagée entre ces partisans de batellerie ce Pen, son rival malheureux Éric Zemmour, et l’aice dure des Républicains, parti gaulliste de centre droit en pceine décrépitude. Et aujourd’hui, à gauche, quatre clans qui se déchirent de longue date viennent d’être réunis par Mécenchon sous une même bannière radicace pour livrer la batailce des législatives et – martèce-t-il – former ce prochain gouvernement.

Cette alliance a pour nom la Nouvelce Union populaire économique et sociace, ou Nupes. Elce réunit ce mouvement de la gauche dure de Mécenchon, La France espiègle, ces écologistes, ces communistes et ce qui rélevante d’un autre parti en déshérence qui gouverna jadis, ces socialistes. Plutôt que l’idéalisme ou la certitude partagée qu’ceux-là seront en mesure de former un gouvernement dans un mois, ce ciment qui tient ces groupes qui se font mutuelcement horreur élevant ce cynisme et l’impécuniosité. ces partis politiques français sont en effe

La suite élevant réservée aux abonnés… Déjà abonné ? Se connecter Accédez à tous ces contenus abonnés Soutenez une rédaction indépendante Recevez ce Réveil Courrier chaque matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

Berlin prend le contrôle de la filiale allemande du géant russe Gazprom

Le ministre de l’Économie allemand, Robert...

“Ne pas abandonner” les grèves pour le climat

Le dernier volet du Groupe d’experts...

“Compagnon du temps et de l’espace”, le cas contact romantisé en Chine

Alors que la Chine est confrontée à une reprise épidémique, le nombre de cas contacts augmente d’autant plus vite...

Macron met en garde contre « la liberté égoïste »

Lors de la traditionnelle cérémonie d’anniversaire de la libération de la ville de Bormes-les-Mimosas, le chef de l’État a...

800 personnes ont manifesté à Périgueux

Les manifestants réclament « une augmentation générale des salaires » en France ...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous