TechnologieAssemblée nationale : le grand bal des réseaux sociaux

Assemblée nationale : le grand bal des réseaux sociaux

-

Que ce soit Twitter, Instagram ou TikTok, les députés utilisent grandement les réseaux sociaux. Ainsi, les abonnés des parlementaires peuvent regarder des vidéos de débats houleux ou des discours enflammés s’étant déroulés dans l’hémicycle. « Je m’autorise aussi à informer directement parce que là, c’est sans filtre, on communique directement, rapidement auprès des Français, de nos électeurs », assume Philippe Ballard, député du RN de l’Oise. 

« Dire ce qu’on pense »

Pour quelques députés, les réseaux sociaux représentent un glorieux moyen pour montrer leurs désaccords avec une loi ou avec des manœuvres politiques. « Je suis en colère et les réseaux sociaux, c’est aussi ça. C’est dire ce qu’on pense et je le dis. Voilà, je dis ce que je pense, je suis en colère, je suis un peu dégoûté », affirme David Guiraud, député (Nupes-LFI) du Nord. Une vidéo mise en ligne par la majorité avait également marqué les esprits puisqu’on y voyait les députés du RN et de La France insoumise se lever et applaudir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Dernières nouvelles

une série sensible et inégale sur l’emprise et la pauvreté

Cette mini-série adaptée d’un best-seller relate le douloureux parcours d’une jeune mère pour échapper à un compagnon violent et...

« Sud Ouest », c’est ici

« Sud Ouest » et l’élection présidentielle, c’est une histoire au moins aussi longue que celle de la Ve République et son...

pourquoi rien ne sera plus comme avant aux abords du pont Saint-Jean

L’événement est passé un peu inaperçu au cœur de l’été, mais on commence à en mesurer l’impact à mesure...

L’Oklahoma submergé par les cultures de cannabis

En Oklahoma, où la culture du cannabis à usage médical est légale et soumise à une licence, les conditions...

Vous pourriez aussi aimerconnexes
Recommandé pour vous